Le 22 janvier 2014, le cabinet d’évaluation et de prévention des risques professionnels Technologia a lancé un appel pour la reconnaissance du syndrome d’épuisement professionnel au tableau des maladies professionnelles. L’initiative, soutenue notamment par Force Ouvrière ou CFE-CGC, a déjà recueilli plus de 3 600 signatures. Martine Keryer, Médecin du travail et Secrétaire générale du syndicat CFE-CGC santé au travail, revient sur la nécessité de reconnaître enfin les pathologies psychiques liées au travail.

The post Le burn-out menace de plus en plus de cadres dirigeants first appeared on ProcuRSS.eu.