Tout ce que vous devez savoir sur la thérapie familiale

Tout ce que vous devez savoir sur la thérapie familiale

therapie familialeLa thérapie familiale est un processus qui implique la famille dans la résolution de problèmes psychologiques. Même les troubles qui semblent ne toucher au départ qu’un seul membre de la famille sont souvent enracinés ou exacerbés par des conflits subliminaux au sein de la famille. Le thérapeute familial aide à découvrir et à résoudre les conflits cachés tout en traitant avec les uns et les autres de manière ouverte et respectueuse. Découvrez dans cet article ce que vous pouvez attendre d’une thérapie familiale et à qui elle convient.

Qu’est-ce que la thérapie familiale ?

La thérapie familiale trouve ses racines aux Etats-Unis dans les années 1950. Même alors, les les psychothérapeutes se rendaient compte que de nombreux problèmes des patients devaient être considérés dans le contexte de la famille. L’environnement social et surtout sa propre famille a une influence décisive sur la santé et le développement psychologique de chaque personne. En conséquence, certains experts ont commencé à faire participer la famille au counseling ou à la psychothérapie.

Puisque la thérapie familiale et la thérapie systémique sont étroitement liées, les thérapeutes familiaux ont souvent une formation de thérapeute systémique. Cependant, la thérapie familiale n’est pas liée à une seule forme de thérapie. Les thérapeutes comportementaux et les psychothérapeutes offrent également des thérapies familiales. En thérapie familiale, le thérapeute inclut toutes les personnes qui jouent un rôle dans le processus de guérison du patient. L’accent n’est pas seulement mis sur la famille au sens étroit du terme. Le terme « famille » a été considérablement élargi pour inclure diverses situations, telles que les familles recomposées..

Quand recourir à la thérapie familiale ?

La thérapie familiale est souvent invoquée lorsque les problèmes d’une personne sont directement liés à la famille. Pour les enfants et les adolescents en particulier, il est important d’impliquer la famille dans la thérapie. Et pour cause, la famille a une influence significative sur le développement de l’enfant. Les troubles psychologiques chez les enfants et les adolescents peuvent être causés par des systèmes familiaux perturbés. Par exemple, les jeunes ayant des troubles de l’alimentation ont souvent des parents qui ont eux-mêmes une relation perturbée avec la nourriture, attachent une grande importance à leur silhouette ou ont des attentes élevées en matière de condition physique. Cependant, la thérapie ne consiste pas à blâmer la famille pour le problème. Il s’agit plutôt d’identifier les interactions défavorables et de rechercher des solutions.

La thérapie familiale est également utile lorsque des changements dans le système familial causent des perturbations. Un thérapeute familial soutient la famille, par exemple lors d’un divorce ou lorsqu’un nouveau partenaire rejoint une famille après la séparation. Même la mort peut perturber l’équilibre de la famille. Le thérapeute familial s’intéresse à la situation et aux sentiments de chaque membre de la famille sans parti pris. Cela signifie qu’il essaie de s’identifier à chaque membre de la famille sans favoriser ou donner raison à une personne en particulier.

Par cette attitude, il permet à chaque membre de la famille d’apporter son point de vue et ses besoins. L’approche en thérapie familiale diffère selon l’orientation de la thérapie. Malgré les différentes approches, il y a quelques similitudes dans le processus. Au début de toute psychothérapie, une relation de confiance doit être établie entre le thérapeute et les membres de la famille. Un sujet important de la thérapie familiale est la communication entre les personnes. Des malentendus surviennent souvent parce que les besoins ne sont pas clairement exprimés. Le but de la thérapie est de changer la communication et d’améliorer ainsi les relations au sein de la famille.

Découvrez des exemples de thérapie familiale

1 Thérapie familiale comportementale

Dans la thérapie familiale comportementale, l’accent est souvent mis sur le soulagement ou la guérison des problèmes psychologiques d’un membre. Contrairement à la thérapie individuelle, la famille est impliquée dans le processus de guérison. Le thérapeute informe d’abord les autres membres de la famille du trouble psychologique de la personne atteinte. La famille apprend comment des schémas de communication ou de comportement défavorables peuvent intensifier le trouble. Ensemble, ils cherchent des ressources existantes et des solutions aux problèmes. De plus, le thérapeute transmet des compétences pour une bonne communication, la gestion du stress et la résolution de problèmes.

2 Thérapie familiale psychanalytique

La thérapie familiale à orientation psychanalytique se concentre sur les relations entre les membres de la famille. Afin de comprendre la dynamique familiale, le thérapeute demandera au patient de porter des accusations prononcées ou tacites. Selon Sigmund Freud, les problèmes relationnels actuels sont attribués aux tensions dans la relation parent-enfant précoce. Ces premiers conflits peuvent avoir un effet durable. Le thérapeute travaille avec la famille pour identifier et résoudre ces conflits.

3 Thérapie familiale systémique

Les thérapeutes familiaux systémiques considèrent les problèmes d’un individu comme un symptôme révélateur d’un système malade. La manière dont les membres de la famille perçoivent et évaluent la situation et les autres personnes joue un rôle important. Le thérapeute encourage la famille à remettre en question ses observations et à adopter des perspectives nouvelles grâce auxquelles, des problèmes devenus inextricablement liés peuvent enfin être résolus.

4 Counselling familial

En plus de la thérapie familiale, il existe également des services de counseling familial qui offre un contenu similaire à celui de la thérapie familiale lorsqu’il s’agit de résoudre des conflits. La thérapie familiale systémique et le counseling familial systémique sont particulièrement proches parce qu’ils utilisent souvent les mêmes méthodes. Cependant, le diagnostic et le traitement des troubles mentaux ne peuvent être effectués que par un psychothérapeute qualifié et formé en thérapie familiale.

Que faire en cas de refus d’un membre de la famille ?

Il peut arriver que certains membres de la famille ne souhaitent pas participer à la psychothérapie. Cette décision devrait être acceptée. Une condition préalable importante pour la thérapie familiale est que les membres de la famille soient prêts à travailler sur la situation conflictuelle.

Il n’est pas toujours nécessaire que tous les membres de la famille soient présents. Même si seuls quelques membres ont la volonté de changer, une dynamique positive peut se répandre dans toute la famille. Le changement peut également entraîner de nouveaux défis. Dans les conflits, beaucoup d’individus ont tendance à blâmer un coupable pour les problèmes. C’est une solution pratique qui ne met pas en danger l’estime de soi. En thérapie familiale, les membres de la famille apprennent à assumer des responsabilités plus personnelles. Une querelle implique toujours deux personnes, il ne s’agit donc plus de trouver un coupable, mais de voir ce que l’on peut changer pour l’intérêt de toute la famille.

Dans le cadre d’un processus de thérapie familiale, il est également possible de faire appel à l’hypnothérapie s’il s’avère qu’un ou plusieurs membres de la famille en ont besoin. Pour ce faire, vous pouvez nous contacter à tout moment. Nous répondrons à vos questions et vous orienterons vers l’hypnothérapeute qui vous correspond.